blog de musique2020-05-23T19:42:24+02:00

Le blog de musique d’Anantakara

Lorsqu’on réalise la joie d’être

[du son à l’être]
Lorsqu’on réalise la joie d’être, cette allégresse innée qui s’épanouit spontanément au contact de l’âme, la vie prend un cours irrésistible vers le déploiement de l’ensemble de qui l’on vraiment. musique d’allégresse et de méditation

Au coeur d’un cyclone

Au coeur d’un cyclone est la clémence du doux
Au coeur du doux est la clameur du silence
Au coeur du silence est la soie de la présence
Au coeur de la présence est le jeu de l’absence
Au coeur de l’absence est la joie du retrait
Au coeur du retrait est le murmure du regard

Alors la montagne nous contemple

[du son à l’être]
Quand on ne garde plus ce que l’on regarde, on est libre de voir ce qui est.
Alors la montagne nous contemple dans son silence massif et immobile.

voir l’album

L’émerveillement de la toute première fois

« Je m’arrête. Je prends une respiration. Simple, ample. Sans intention.Je me (re)centre.Me calme, Regarde avec attention ce qui m’entoure. Présent dans mon corps. Le moment je le vois alors avec des yeux de débutant. Comme quand je me réveille. Les yeux lavé, décillé. Voir loin de près. L’émerveillement de la toute première fois… A l’écart de l’attendu
voir l’album

Quand les sons épousent les images

Quand les sons épousent les images, la vue danse avec l’ouie, le sens affleure les essences, qu’il n’y a plus rien à savoir, et tout à reconnaître, tu entres dans la magie de l’instant, celui qui n’est plus, déjà dépassé, toujours en cours, vide, pleine disponibilité

voir l’album

Le murmure des univers émeraudes

Derrière les bruits ferrugineux qui peu à peu réenvahissent
nos têtes débroussaillées de l’inutile
savourer le bruissement du monde vert
le murmure des univers émeraudes
(d’après un vers de Sri Aurobindo)
voir l’album